La Commission européenne encourage les villes à investir dans les énergies renouvelables

Actualités juridiques

Le 06/04/2009

Dans un communiqué en date du 31 mars 2009, la Commission européenne a annoncé l'adoption du programme de travail 2009 « Energie intelligente – Europe » (EIE) visant à cofinancer des projets non technologiques destinés à promouvoir l'efficacité

Dans un communiqué en date du 31 mars 2009, la Commission européenne a annoncé l'adoption du programme de travail 2009 « Energie intelligente – Europe » (EIE) visant à cofinancer des projets non technologiques destinés à promouvoir l'efficacité énergétique, les énergies renouvelables et les transports non polluants. Ce programme prévoit, plus précisément, un soutien financier de la Commission visant à encourager les villes à investir dans l'énergie urbaine renouvelable.

Dans cette perspective, la Commission a déclaré qu'elle débloquerait une enveloppe de 15 millions d'euros destinée à développer la capacité des municipalités et régions, qui par leur adhésion à la « Convention des maires » se sont engagées à contribuer aux objectifs de la politique communautaire en matière d'énergies renouvelables en réduisant leurs émissions de gaz à effet de serre d'au moins 20 % d'ici 2020, à accélérer les investissements locaux, notamment dans les bâtiments, les éclairages publics ou encore les transports urbains.

A cette occasion, Andris Piebalgs, commissaire chargé de l'énergie, a déclaré : « il s'agit d'une avancée réelle qui aidera les villes à contribuer aux objectifs communautaires, à savoir enrayer les changements climatiques tout en procédant à des investissements qui généreront de l'emploi au niveau local ».



Source :

Communiqué de presse de la Commission européenne du 31 mars 2009 (IP/09/513).
Mots clés : Professionnels, Particuliers, Droit de l'environnement